Jeudi 19 janvier 2012 4 19 /01 /Jan /2012 14:36

Le tant attendu Big Fernand a finalement ouvert ses portes hier et j'ai pu le tester ce midi avec F. Pas besoin de chercher le numéro 55 de la rue du Faubourg Poissonnière, il suffit de viser l'attroupement qui s'est formé devant le restaurant. La clientèle est plus jeune que j'imaginais -il doit y avoir un lycée ou une fac/école pas loin- et beaucoup moins hipster que chez Blend, à l'image du quartier. Il fait doux, une ambiance bon enfant règne dans la queue, les menus sont à notre disposition et un banc devant la vitrine me tend les bras: voilà de quoi rendre l'attente agréable.

BIG_FERNAND_1.jpg

A l'intérieur ça sent bon la viande grillée et bonne surprise pour nous (mais phénomène qui laisse l'équipe sceptique), nous n'aurons aucune difficulté à nous asseoir, la clientèle prend majoritairement à emporter. Deux possibilités: choisir l'une des 4 recettes (Big Fernand au boeuf, Philibert au poulet, Victor au veau ou Alphonse à l'agneau) ou bien réaliser son propre burger en choisissant une viande (7€ ou 9€ pour l'agneau), un ou des légumes (1,5€), un ou des fromages (2€), une sauce (0,5€), une herbe fine.

Nous passons commande de deux burgers à la carte: boeuf, saint Nectaire, oignons confits, sucrine et persil pour moi, agneau, saint Nectaire, aubergines confites, persil et sauce Fernand (légèrement épicée) pour F. Pour accompagner deux cornets de Fernandines bien sûr, et pour finir un sabayon passion. Les boissons nous sont offertes: une eau pétillante et un sirop de citron bio, excellent. Elles sont servies en petites bouteilles de verre et réalisées sur place.

BIG_FERNAND_BOISSONS.jpg

Nous avons été prévenues que l'agneau demanderait un peu plus d'attente, mais pas de soucis, nous sommes assises avec nos boissons et puis finalement ça ne sera pas si long.

La salle est décorée sobrement, plafonniers métalliques style récup avec des ampoules à gros filaments, chaises en métal, tables avec piétement en métal et plateau en bois foncé. Un mur est recouvert de pierre, l'ensemble reste discret et moins prétentieux que chez Blend.

Les burgers arrivent enveloppés dans un grand papier marron et déposés sur un petit plateau. Suite à une rupture du stock de persil, nous sommes informées que celui-ci a été remplacé par de la coriandre.

BIG_FERNAND_BURGER.jpg

L'apparence est flatteuse, le burger tient bien en main, les Fernandines ont l'air bien fraîches. Au palais l'expérience est concluante: la viande de boeuf est bien saignante comme demandé, pas grasse et la quantité est satisfaisante. Elle prend d'ailleurs le dessus sur le reste des ingrédients, un peu inégalement répartis. La coriandre est parfumée, et se marie particulièrement bien avec la version agneau/aubergines. Le bun est bon, de texture aérée mais pas grasse, et le sésame pas trop fort. C'est un peu plus généreux que Blend.

BIG FERNAND FRITES

Les frites, légèrement assaisonnées au paprika comme nous l'apprendrons plus tard en discutant avec l'équipe, sont excellentes. J'avais beaucoup aimé celles de Blend, persillées, mais là rien à dire, elles sont aussi bonnes qu'à la maison (et de calibre parfait, ne changez pas pour les sempiternelles pommes allumettes!).

En dessert après avoir hésité avec le caramélisé mangue, je goûte le sabayon passion. C'est plutôt original et prend la forme d'une génoise moelleuse recouverte d'une crème au fruit de la passion. C'est frais, fruité, pas trop sucré. Une touche de croustillant ou de craquant apporterait un plus. Quelques copeaux de chocolat noir peut-être? Ou simplement quelques graines de fruit de la passion?

BIG_FERNAND_SABAYON_PASSION.jpg

Addition autour de 38 euros (merci F!), formules entre 12 et 18 euros, on est proche de Blend, au dessus du Camion qui fume.

 

Verdict: une adresse que je suis bien contente d'avoir près de chez moi!

Pris d'assaut et encore en rôdage, pour l'instant Big Fernand n'est pas ouvert le soir, mais ça va venir. Leur credo: la qualité (sans rogner sur la quantité), et l'avis des clients est demandé afin de rester à la hauteur.

Notre seule remarque concernait les légumes et fromages, un peu inégalement répartis et dont il faudrait peut être augmenter la quantité pour qu'ils ne restent pas au second plan. En effet, quand le fromage est choisi avec autant d'attention et les cuissons des légumes si réussies, il faut les amener plus sur le devant de la scène.

L'équipe, composée de 3 moustachus en chemise à carreaux et portant la casquette, est bien sympathique (merci pour le rab de frites!) et c'est tellement rare de sentir que notre avis compte qu'on a encore plus envie de revenir.

 

BIG FERNAND
55 rue du Faubourg Poissonnière
75009 Paris
Tel: 01 73 70 51 52

Publié dans : Emotions gustatives
Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Envie de...

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés