Emotions gustatives

Lundi 7 février 2011 1 07 /02 /Fév /2011 17:28

Et nous voilà, un dimanche soir, chez Gagnaire. Diner surprise pour Monsieur, qui croyait aller chez des amis et a du abandonner ses baskets à têtes de morts !

GAGNAIRE.jpg

Les appareils photos ont été abandonnés, dans l’émotion et la précipitation, reste le souvenir d’une parenthèse gourmande comme nous les aimons tant... (Merci à F pour ses conseils avisés).

 

 

Et au passage, j'ai 5 ans! Enfin mon blog. 5 ans, pas mal non? J'en suis toute étonnée!

        

Publié dans : Emotions gustatives
Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 5 août 2010 4 05 /08 /Août /2010 18:54

Oui! Enceinte j'avais régulièrement de grosses envies de viande rouge bien saignante, et de frites aussi. La solution? Une virée au Sévéro par exemple. En mai nous y sommes allés deux fois, avec OneYear, puis avec Mr Lung. Le Chrisoscope en parle très bien ici.

 

A la carte, de la viande, rien que de la viande, servie saignante exclusivement, nan mais faudrait pas gâcher! Parmi les plats stars: le tartare et le filet de boeuf, servis avec des frites exquises (j'en aurais bien repris).

 

DSC07184.JPG

DSC07185.JPG

 

Bien sûr maintenant que je ne suis plus enceinte j'ai toujours des envies de viande rouge, mais là il va falloir patienter jusqu'à la rentrée pour y retourner.

Compter entre 30 et 40€ le plat.

 

Restaurant le Sévéro
Réservation impérative
8, r. des Plantes
75014 PARIS
Tel: 01 45 40 40 91
Métro Mouton Duvernet / Alésia

 

D'autres adresses pour carnivores: l'Atelier de Robuchon, la Villa, Supernature...

 

Publié dans : Emotions gustatives
Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 15 juin 2010 2 15 /06 /Juin /2010 12:51

Voici une adresse dont j’avais lu beaucoup de bien et que j’avais hâte de tester. La salle est très petite et même le midi il faut réserver sous peine de devoir retourner sous la pluie.

Le chef, un japonais prénommé, je ous le donne en mille, Makoto Aoki, propose le midi une formule du jour avec entrée+plat ou plat+dessert à 21,5€. A la carte c’est beaucoup plus cher. C et moi partons sur la formule entrée+plat. Je commence avec un superbe velouté de carotte-orange (dont la présentation a un peu changé), un régal. J’aime beaucoup les soupes froides, plus que les chaudes, c’est léger et de saison et celle-ci est particulièrement réussie. C a choisi les cannelloni de ricotta, bien parfumés au basilic.

makoto aoki entreesJe continue sur le risotto aubergine et jambon de pays. Crémeux et fondant comme il faut, mon seul reproche concerne les aubergines qui sont froides à l’intérieur et avec un très léger goût aigre-doux, dont je ne suis pas fan. Mais je ne regrette pas mon choix. C doit patienter avant d’attaquer sa brandade de morue, servie brûlante.

makoto aoki plats

Gourmands comme nous sommes nous poursuivons avec un dessert : croustillant aux fraises pour moi, pressé de pamplemousse et madeleines tièdes (hummmm) pour C. Je suis très satisfaite de mon dessert, les fraises et le sorbet ont du goût et ces pétales croustillants apportent un délicieux contraste. Par contre les truffes de chocolat n’apportent rien, j’aurais préféré d’autres fraises ou des framboises à la place.

makoto aoki dessertsLa cuisine est d’un bon niveau et attentive à mettre les produits en valeur. C’est une adresse où je retournerai volontiers, en particulier pour tester la brioche aux morilles tant qu’il est encore temps !

Attention toutefois, avec les desserts, l’addition grimpe et en ajoutant un verre de vin nous approchons, il me semble, les 70€ à deux.

MAKOTO AOKI
19 Rue Jean Mermoz
75008 Paris
01 43 59 29 24
Métro Miromesnil
  

Publié dans : Emotions gustatives
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 8 juin 2010 2 08 /06 /Juin /2010 12:06

Quand des âmes charitables viennent me rendre visite à Glamour Saint-Ouen, c’est l’occasion de changer de cantine. Après la Table d’Eugène et le Coq de la Maison Blanche, c’était le tour de l’Oxalis (doté d'un Bib gourmand), situé à deux pas de la mairie du XVIIIème.


La salle est grande et un peu vieillotte, on se croirait chez Mamie. Avec sa large vitrine donnant sur la rue, elle est néanmoins très claire ce qui est bien agréable. Le midi l’Oxalis propose trois formules à 15, 18 ou 27€. Pour 15€, vous avez le choix entre entrée+plat ou plat+dessert, pour 18€ on vous sert la totale, dans les deux cas il faut piocher dans le menu du jour (3 entrées, plats et desserts). Pour 27€ on peut naviguer dans toute la carte.


Une fois la commande prise, la patronne nous apporte deux petites tartines de tapenade qui goutent bon le Sud. J’ai décidé de tester les propositions du jour et commence le repas avec un velouté de fèves, servi chaud, au fond duquel se cache un coulis de tomate au goût confit.

oxalis veloute feves

Je poursuis avec la dorade et ses légumes, un plat qui sans huile d’olive aurait ravi une nymphette attentive à sa ligne. En l’occurrence, ne l’étant pas, je ne me prive pas de saucer ce jus délicieux.

oxalis dorade

Pas d’hésitation sur le dessert, ça sera la soupe de fraises, accompagnée d’une langue de chat maison bien craquante. A s’en lécher les babines.

oxalis fraises


En quelques mots, une adresse bien sympathique dans le quartier de la mairie du XVIIIème, dans le même ordre de prix que la Table d’Eugène, mais beaucoup plus calme.


Restaurant l'Oxalis
14 Rue Ferdinand Flocon
75018 Paris
01 42 51 11 98

         

Publié dans : Emotions gustatives
Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire

Envie de...

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés